• 4 ans

    4 ans

    Le 22 juillet, la princesse Mette Marit a assisté à un office en mémoire des victimes du terroriste Brevik dans la cathédrale d'Oslo .

    4 ans

    4 ans


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 10:33

    4 ans déjà que cette ignominie a été commise ...et au nom de quoi... de l'intolérance, du racisme, de la zénophobie... et cela continue ... Je me souviens des larmes de Mette ayant perdu un demi-frère dans cette tuerie ... A chaque fois que survient un tel massacre,  on essaie de se persuader .. plus jamais çà... et bien non c'est ... encore et toujours çà...

    2
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 12:13

    Et j'ai lu que l'auteur du massacre allait peut-être  être libéré, pour lui permettre de poursuivre des études .Ben voyons ! pourquoi pas ?

    3
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 13:29

    Lucile je plussoie absolument votre comcool  et malheureusement ca continue et s accentue  les larmes et prieres  n ont aucun effet sur ces assassins

    4
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 14:02

    Merci marie angel ...yes

    J'ai lu que le tueur se plaignait de ses conditions de détention, qu'il avait demandé un fauteuil en remplacement de la chaise dure qui lui cassait le dos et une play-station 3 avec les jeux choisis par lui en remplacement de la play-station 2 en sa possession ...

    Info ou intox... Je n'en sais rien, mais je pense aux familles des victimes qui doivent avoir les mêmes infos que nous avons et qui doivent halluciner en lisant cela, leur douleur doit redoubler devant un tel comportement inimaginable ....

    La peine maximum en Norvège étant de 21 ans, vu ce que nous informe manou 1945, com.2,  il ne devrait pas tarder à quitter la prison... Justice, qui a parlé de justice, elle n'existe pas ...mais la mort, la douleur des familles, sont bien là et à perpétuité ...

    5
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 14:19

    La perpétuité en Norvège est de 21 ans. En France de 30 ans. A cela, il ne faut pas confondre avec les peines de sureté qui vienne renforcer la peine initiale. Une fois que la peine est exécutée, le condamné n'est pas obligatoirement relâché (puisqu'il est condamné à la perpétuité) mais passe par une commission qui juge s'il est apte à se réintégrer dans la société. Dans le cas de ce tueur qualifié de schizo et parano par des experts, il est plus que probable qu'il finisse ses jours soit en prison soit dans un HP. Quant à ses désidératas sur les jeux ou la demande de siège plus confortable, il ne faut pas les prendre au 1er degré, mais comme de la manipulation due à sa maladie mentale, car il tient par dessus tout à avoir le contrôle de la situation.

    marie angel com 3 : priez et pleurer lorsque vous êtes mis en joue frown. C'est pas le top. Il vaut mieux les combattre avec les mêmes "arguments".

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter