• Vacances

    Le week end dernier, les couples héritiers suédois et norvégiens étaient dans le Gotland en Suède.

    Vacances


    votre commentaire
  • Chers amis du blog,

    L’avenir de plusieurs peuples non contactés se joue en 2021.

    Leurs territoires de forêt tropicale, au cœur de l’Amazonie brésilienne, sont protégés par des “ordonnances de protection des terres” d’urgence qui sont sur le point d’expirer.

    Ces ordonnances interdisent aux bûcherons, mineurs et autres envahisseurs de pénétrer sur les terres des peuples autochtones. Sans cette protection, les forêts seraient complètement détruites – et les peuples qui s’en occupent et en dépendent pour survivre pourraient être anéanties.

    L’un de ces territoires abrite le peuple non contacté piripkura, qui a survécu des décennies durant au vol de ses terres et aux massacres brutaux perpétrés par les envahisseurs.

    Aujourd’hui, les politiciens et les éleveurs anti-autochtones – encouragés par les attaques génocidaires du président Bolsonaro contre les peuples autochtones du Brésil – tentent de supprimer les ordonnances afin de pouvoir voler ces terres pour l’élevage, l’exploitation forestière, l’exploitation minière, etc. Cela pourrait anéantir des peuples entiers.

    « S’ils les tuent, il ne restera plus personne. »
    Rita Piripkura, dont les parents non contactés vivent dans l’un des territoires protégés par les ordonnances.

    Envoyez dès maintenant un mail au gouvernement brésilien pour lui demander de renouveler ces ordonnances de protection des terres, d’expulser tous les envahisseurs, de protéger intégralement ces territoires et de mettre fin au génocide au Brésil (#StopBrazilsGenocide).

    Merci de diffuser ce message le plus largement possible.

    Ce serait vraiment aimable de votre part d'envoyer le message ci-dessous aux personnes suivantes:

    Monsieur le Ministre Anderson Gustavo Torres,

    Monsieur Marcelo Augusto Xavier da Silva,

    Monsieur le Député Arthur Lira

    et Monsieur le Sénateur Rodrigo Pacheco

     

    chefiadegabinete@mj.gov.br

    presidencia@funai.gov.br

    dep.arthurlira@camara.leg.br

    sen.rodrigopacheco@senado.leg.br

     

    Cher Monsieur,

    Les ordonnances de protection des terres délivrées d'urgence ("portarias de restrição de uso") sont essentielles à la survie des peuples non contactés – les peuples les plus vulnérables de la planète.

    Les tentatives visant à les supprimer ou à réduire la taille de ces territoires constituent une attaque génocidaire contre les peuples autochtones du Brésil et doivent être empêchées.

    Cette année, les ordonnances de protection des terres protégeant les territoires autochtones de Piripkura, Jacareuba Katawixi et Pirititi vont expirer. La situation du territoire autochtone Ituna Itatá est également critique.

    Vous engagez-vous à :
    - renouveler ces ordonnances de protection des terres ;
    - expulser tous les envahisseurs illégaux de ces territoires ;
    - délimiter intégralement ces terres, comme l'exigent la Constitution brésilienne et le droit international ?

    Cordialement,

     

     


    votre commentaire
  • Les invités

    Voici quelques invités au mariage de Maria-Anunciata.

    Les invités

    Les invités

    Les invités

    Les invités

    Les invités


    4 commentaires
  • United World College Atlantic

    Le 30 août, la princesse Leonor d'Espagne et la princesse Alexia des Pays Bas sont parties au United World College Atlantic.

    United World College Atlantic

    United World College Atlantic

    United World College Atlantic

     

    United World College Atlantic


    votre commentaire
  • Funérailles

    Le 28 août, plusieurs de nos royautés ont assisté au funérailles de la princesse Marie.

    Funérailles

    Funérailles


    votre commentaire
  • Les audiences reprennent

    Le lundi 6 septembre 2021, la Reine Margrethe reprendra les audiences publiques, suspendues depuis  mars 2020. L’accès à l’audience sera, dans un premier temps, réservé aux personnes qui, à compter du 1er juillet 2021, ont reçu une commande ou une médaille à l’occasion de l’anniversaire ou de la démission, ont été nommées à un poste ou similaire.


    votre commentaire
  •  

    Ahmad Massoud, fils du légendaire Commandant Massoud et, désormais, commandant en chef des forces de résistance afghanes dans le Panjshir, a transmis à «La Règle du Jeu», le magazine dirigé par l’écrivain et philosophe Bernard-Henri Lévy, le texte suivant.  

    APPEL DU 16 AOUT,

    par Ahmad Massoud, commandant en chef des forces de résistance dans le Panjshir

    La tyrannie triomphe en Afghanistan.

    La servitude s’installe dans le bruit et la fureur.

    La vengeance hideuse va s’abattre sur notre pays martyr.

    Kaboul déjà gémit.

    Notre patrie est dans les fers.

    Tout est-il perdu ?

    Non.

    J’ai reçu en héritage de mon père, le héros national et Commandant Massoud, son combat pour la liberté des Afghans.

    Ce combat est désormais le mien, sans retour.

    Mes compagnons d’armes et moi allons donner notre sang, avec tous les Afghans libres qui refusent la servitude et que j’appelle à me rejoindre dans notre bastion du Panjshir, qui est la dernière région libre de notre pays à l’agonie.

    Je m’adresse à vous, Afghans de toutes régions et de toutes tribus et vous invite à nous rejoindre.

    Je m’adresse à vous, Afghans d’au-delà nos frontières qui avez l’Afghanistan au cœur et je veux vous dire que avez des compatriotes, ici, dans le Panjshir où je me trouve à nouveau, qui n’ont pas perdu espoir.

    Je m’adresse à vous tous, en France, en Europe, en Amérique, dans le monde arabe, ailleurs, qui nous avez tant aidés dans notre combat pour la liberté, contre les Soviétiques jadis, contre les Talibans il y a vingt ans : allez-vous, chers amis de la liberté, nous aider une nouvelle fois comme par le passé ? notre confiance en vous, malgré la trahison de certains, est grande.

    Nous sommes, Afghans, dans la situation de l’Europe en 1940.

    Sauf dans le Panjshir, la débâcle est totale et l’esprit de collaboration avec les Talibans commence à faire école chez les vaincus qui ont perdu cette guerre de leur faute.

    Nous restons seuls debout.

    Nous ne céderons jamais.

    Je citais à un ami écrivain français ami, la veille de la chute de Kaboul, la phrase de Winston Churchill promettant du sang et des larmes.

    Je pense aujourd’hui à la phrase du Général De Gaulle, qu’admirait mon père et qui lança, après la déroute de l’armée française, que la France avait perdu une bataille mais pas la guerre.

    Nous, Afghans, n’avons même pas vraiment perdu de bataille, puisque Kaboul ne s’est pas battue.

    Nos combattants, vieux et jeunes Moudjahiddines, ici, dans le Panjshir, ont repris les armes.

    Rejoignez-nous, en esprit ou par un soutien direct.

    Soyez, amis de la liberté, le plus nombreux possible à nos côtés.

    Nous allons écrire ensemble une nouvelle page de l’histoire de l’Afghanistan.

    Ce sera un chapitre nouveau de l’éternelle résistance des opprimés contre la tyrannie.

    Avec l’aide de Dieu, nous vaincrons.


    1 commentaire
  • Julian

    Demain, tout sur le baptême du prince Julian de Suède.


    1 commentaire
  • Queen mum

     Ce portrait inachevé de la reine Elizabeth la reine mère a été peint par Augustus John en 1940. Le tableau est suspendu au-dessus de la cheminée dans la salle à manger de Clarence House.

    Queen mum


    votre commentaire
  • Future forward

    Le 12 août, le prince William a apporté son soutien à  Future Forward, la nouvelle stratégie quinquennale visant à donner aux jeunes les moyens d'apporter des changements positifs.


    votre commentaire
  • Dans la salle du matin de Clarence House est accroché ce portrait à l'huile sur toile d'une jeune reine Elizabeth II. Puis la princesse Elizabeth, sa majesté a été peinte en 1933 par Philip de Laszlo.


    votre commentaire
  • La palais Tatoi

    Le Palais Tatoi en Grèce après l'incendie de forêt.

    La palais Tatoi

    La palais Tatoi

    La palais Tatoi


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique