• George

    Le 15 août, Gibraltar a émis un timbre en souvenirs de la naissance du prince George.

     


    7 commentaires
  • Le prince Harry «irrité» par les lenteurs du déminage en Afrique

    Le prince Harry, qui a repris le flambeau de sa mère Diana dans son combat contre les mines anti-personnel, est très «irrité» par la lenteur du déminage dans certains pays d'Afrique, a déclaré dimanche le président de l'ONG britannique The Halo Trust (HALO), spécialisée dans le déminage.

    Harry, 28 ans, est revenu récemment d'Angola, où il a inspecté les travaux de déminage gérés par cette ONG. Avant lui, sa mère, la princesse Diana, s'était passionnément impliquée dans cette mission.

    «Il est irrité que les pays qui ont fourni ces mines n'aient apporté aucun soutien financier pour s'en débarrasser, 25 ans plus tard», a déclaré Guy Willoughby, président de HALO.

    «C'est devenu une espèce de marotte pour» le prince Harry, a-t-il ajouté.

    Harry, plus jeune fils de Diana et 4e dans l'ordre de succession au trône britannique, a inspecté les champs de mines qui restent en Angola après 27 ans de guerre civile, de 1975 à 2002, et visité la ville de Cuito Cuanavale (sud), sans doute la ville la plus minée d'Afrique.

    Lady Di, qui avait mis sa célébrité au service de la lutte contre l'usage des mines anti-personnel, avait visité l'Angola avec HALO en 1997, quelques mois avant de trouver la mort dans un accident de voiture à Paris.

    Harry a apporté son parrainage à l'appel lancé par l'ONG à l'occasion de son 25e anniversaire.

    «Les champs de mines que sa mère a visités sont tous devenus maintenant des magasins et des routes, et même il y a une agence immobilière sur l'un d'entre eux», a déclaré M. Willoughby.

    «Les guerres peuvent bien être terminées, mais beaucoup de gens sont toujours incapables de reprendre une vie normale, car ils risquent quotidiennement de mourir ou d'être blessés par des mines», a-t-il expliqué.

    «Avec le soutien du prince Harry, de l'Angola et de la communauté internationale, HALO va continuer à travailler pour que l'Angola soit débarrassé de ses mines, au bénéfice du peuple angolais», a poursuivi le président de cette ONG.

    HALO, la plus importante organisation humanitaire spécialisée dans le déminage, a indiqué avoir détruit plus de 21 300 mines anti-personnel et anti-char en Angola. La guerre civile y a fait 500 000 morts, et quatre millions de personnes ont été déplacées par ce conflit qui a détruit la plupart des infrastructures angolaises.

    En novembre 2012, HALO avait recensé au moins 533 champs de mines nécessitant encore d'être nettoyés.

     


    36 commentaires
  • Le timbre

    La Nouvelle-Zélande a émis ces timbres à l'occasion de la naissance du prince George.

    Le timbre

    Le timbre

    Le timbre

    Le timbre


    2 commentaires
  • ALERTE!

    Le prince Friso est mort!

    Le prince Friso, frère cadet du roi des Pays-Bas Willem-Alexander, qui était dans un état de "conscience minimale" à la suite d'un accident de ski en Autriche en février 2012, avait quitté mardi  5 aôut son hôpital à Londres et avait été transporté au palais de sa mère Beatrix à La Haye .

    ALERTE! Le prince Friso est mort

     


    32 commentaires
  • 40 ans

    Le 22 août, la poste suédoise va émettre ces timbres à l'occasion du jubilé du roi.

    40 ans


    8 commentaires
  • Acte de naissance de George

    Le prince William et son épouse Kate Middleton ont fait enregistrer vendredi la naissance de leur fils George. Né le 22 juillet dernier, il est troisième dans l'ordre de succession au trône britannique.

    Selon la législation en vigueur au Royaume-Uni, l'état civil d'un enfant doit être déclaré dans les 42 jours de sa naissance.

    Le duc et la duchesse de Cambridge, les parents du prince George, ont effectué les formalités administratives à Kensington Palace, leur résidence londonienne, selon un communiqué du palais.

    Une photographie du certificat de naissance du petit prince a été publiée. L'enfant est enregistré comme Son Altesse royale George Alexander Louis de Cambridge.

    Les parents sont enregistrés comme Son Altesse royale le prince William Arthur Philip Louis, duc de Cambridge et Catherine Elizabeth Son Altesse royale la duchesse de Cambridge.

    La profession du père est «prince du Royaume-Uni» et celle de la mère «princesse du Royaume-Uni».

    Le prince William est pilote d'hélicoptère de secours dans la Royal Air Force (RAF), mais cette activité n'est pas mentionnée.


    4 commentaires
  • Timbres

    Le 28 juillet, la poste de l'Ile de Man a émis ces timbres en l'honneur du prince George de Cambridge.

    Plein d'autres nouvelles en cliquant ici.


    1 commentaire
  • George, Alexandre, Louis

    Le bébé de Kate et William s'appelle George, Alexandre, louis.

    George, Alexandre, Louis

    George, Alexandre, Louis


    30 commentaires
  •  Voilà, après 20 ans de règne, le roi Albert II va abdiquer aujourd'hui, jour de fête nationale belge!


    7 commentaires
  • Amusant: Revu et vérifié : le coût des monarchies en Europe

    Nos amis belges ont bien de la chance d'avoir l'émission "Place Royale" consacrée aux royautés. Mais ils ont également "Revu et vérifié" qui s'est intéressé aux coût des monarchies en Europe.

    Quelles monarchies en Europe ?

    Elles sont au nombre de 11.

    Dans l'Union européenne, il y a sept monarchies : les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, le Danemark, la Suède, le Luxembourg, l’Espagne et la Belgique. Si on prend le continent européen dans son ensemble, il faut rajouter la Norvège, Monaco, Andorre (dont le président français est co-prince) et le Liechtenstein. A noter qu'en 2003, un référendum au Liechtenstein a permis au Prince régnant Hans-Adam II d’obtenir plus de pouvoirs. Mais en 2011, la volonté affichée du Prince de mettre son veto à une loi permettant... l'avortement, a entrainé la mise sur pied d'un autre référendum proposant de réduire les pouvoirs du Prince. Finalement, la population a voté contre cette réduction. La volonté de limiter le pouvoir des monarchies européennes n'est donc pas valable partout.

    Quel coût ?

    Un scientifique belge, le professeur Herman Matthijs publie régulièrement un rapport sur le coût des monarchies européennes. La toute dernière version date de cette année. Dans ce rapport, on découvre que la monarchie la plus chère est celle de Norvège. La monarchie norvégienne coûte 42,7 millions d’euros. En deuxième position se trouve nos voisins bataves. La monarchie des Pays-Bas coûte 39,9 millions d’euros par an. Juste derrière, la Grande-Bretagne 38 millions. Suivie par la Suède, 15,1 millions d’euros. Et enfin, la Belgique, sixième, avec 13,9 millions.

    Le classement d'Herman Matthijs se termine avec le Danemark, le Luxembourg et en dernière position, l’Espagne avec 7,9 millions d’euros.

    Mais ce n'est pas si simple. Pour l’Espagne, l’étude du professeur Herman Matthijs ne prend en compte que la "liste civile" et pas toute une série de coûts qui sont supportés par l’Etat (le parc automobile, les fonctionnaires au service de la famille royale, etc.) Et qui se trouve dans des lignes budgétaires de certains ministères. Un quotidien espagnol, El Periodico, évaluait en 2011 le coût total de la famille royale à 60 millions d’euros. 

    Pour établir une établir une comparaison intéressante, nous avons calculé le coût par an et par habitant des principales monarchies européennes. En partant des chiffres avancés par le professeur Matthijs, divisé par la population des pays concernés (à voir sur le site d'Eurostat)

    Et à ce petit jeu, c’est nos voisins luxembourgeois qui ont la monarchie la plus chère : elle coûte 17,7 euros par an et par habitant. La Norvège suit avec un coût de 8,71 par an et par habitant. Ces deux monarchies sont bien plus coûteuses que toutes les autres. En troisième position, la Danemark avec 2,4 euros. La quatrième place revient aux Pays-Bas avec 2,38€ par an/par habitant. La Suède est cinquième (1,62 euro). La Belgique est sixième, avec 1,25 euro par an et par habitant. A noter que la monarchie britannique ne coûte pas grand-chose, 60 cents d’euro par habitant et par an.

    Himad Messoudi (RTBF)


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique