• Albert à l'Onu

    Albert à l'Onu

    Le 24 septembre, le prince Albert de Monaco a fait un discours lors de la 68ième AG de l'Onu à New York.

    Albert à l'Onu

    Albert à l'Onu


  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Septembre 2013 à 13:55

    Albert qui dit ne pas aimer les discours, en fait une centaine par an... Cela ne doit pas être facile d'aller contre sa nature, bravo à lui.

    2
    lucile...
    Mercredi 25 Septembre 2013 à 14:11

    Je trouve d'ailleurs,  qu'il en fait de plus en plus de discours ..... Cela lui permet aussi de prendre de l'assurance  au fil de toutes ses interventions !!!! Il s'en sort d'ailleurs très bien... Je dis comme vous Gisèle ... Bravo à lui !!!

    3
    Therese.
    Mercredi 25 Septembre 2013 à 19:56
    Therese.

    J'ai écouté son discours en effet bravo à lui il parfaitement maitrisé son défaut d'élocution, car cela doit être assez impressionnant devant cette assemblée.

    Cette année il y aura 20 ans que Monaco a adhéré à l'ONU, la principauté assure la vice-présidence de cette session. 

    Un petit clin d'oeil  : Le Prince Albert a prononcé son discours à l'assemblée de l'ONU après l'Emir du Qatar (propriétaire du PSG grand rival de Monaco en foot) et avant le président de l'Afrique du Sud...le destin 

    4
    gabrielane
    Mercredi 25 Septembre 2013 à 21:39

    Bravo Thérèse, intéressant votre petit clin d'oeil

    Le prince Albert a énorment progressé dans la diction, son problème de langage a pratiquement disparu, je pense qu'il doit être "mieux dans sa peau" et plus serein.

    5
    Jeudi 26 Septembre 2013 à 13:28

    D'après ce que j'ai lu, son défaut d'élocution a lieu surtout en français et pas en anglais, or là son discours était en anglais, donc plus facile pour lui.

    6
    Thérèse.
    Jeudi 26 Septembre 2013 à 14:17

    Gisèle : Albert a prononcé son discours en français , vous pouvez l'écouter sur le site de l'ONU.

    7
    Vendredi 27 Septembre 2013 à 13:44

    D'accord Thérèse, je pensais qu'à l'ONU il ferait préférentiellement son discours en anglais

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter