• Amitié

    Amitié

    Le 26 février, la Princesse Charlène a assisté aux échanges qui se sont déroulés au Collège Charles III, entre les élèves monégasques et l’équipe de rugby sud-africaine qui participe au Tournoi Sainte Dévote de Rugby.

    Amitié

    Amitié


  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Mars 2016 à 13:09

    Ravissante Charlène toute heureuse de faire ce qu'elle aime , être àvec les enfants . Je l'apprécie de plus en plus .

    2
    Mardi 1er Mars 2016 à 13:16

    j'ai eu du mal au début avec elle, mais maintenant tout à fait le contraire et je suis tellement contente pour elle qu'elle ait eu ses deux enfants, ravissants !

      • Mardi 1er Mars 2016 à 19:46

        C'est exactement ce que je pense, prado !yes

    3
    Mardi 1er Mars 2016 à 13:28

    Pareil pour moi et surtout autant pour moi ! Je pense qu'elle doit avoir une forte personnalité ce que je ne ressentais pas avant .

     

     

     

    4
    Mardi 1er Mars 2016 à 13:39

    Je plussoie vos deux coms...smile... J'aime beaucoup cette princesse :

    - courageuse : et il lui en a fallu du courage pour s'imposer dans son "petit royaume"... tout n'était pas gagné d'avance et certains monégasques lui ont mené la vie dure ... sans parler des médias qui ont dit tout et n'importe quoi sur elle...

    - tenace : elle a su imposer "sa personne" au sein de sa famille et là non plus çà n'a pas été sans peine ... Caroline n'était pas prête à céder sa place au sein du Rocher, alors qu'elle n'y avait pas remis les pieds à Monaco, depuis son remariage avec le prince de Hanovre... Seules Stéphanie et les cousines "de Massy" l'ont épaulé", aidée, soutenue ...

    - spontanée et naturelle : elle prend un réel plaisir à se mêler aux monégasques, à serrer des mains, embrasser les enfants, bavarder avec les gens ... beaucoup plus simple et de proximité que ne l'était Grace en son temps ...

    - la plus aimante des mamans : son amour pour ses deux "trésors" n'est plus à prouver... Maman poule elle veille à les élever elle-même, bien sûr qu'elle est aidée par des nounous, son statut l'obligeant à se déplacer, leur aide est indispensable ... Son amour et sa tendresse non feinte pour tous les enfants, qu'elle côtoie ou qu'elle reçoit au Palais ...

    Charlène est tout cela et beaucoup plus encore ...et mon affection et mon admiration pour elle n'ont fait que croître au fur et à mesure de son évolution...

     

      • Mardi 1er Mars 2016 à 13:44

        Vous faites une très belle et très juste description de Charlène. J'apprécie cette princesse

      • Mardi 1er Mars 2016 à 13:46

        Lucile, magnifique analyse !!!!coolsmile

      • Mardi 1er Mars 2016 à 15:03

        bonne analyse ! je me joins à vos sentiments envers Charlène ! toujours d'une grande douceur ! smile

      • Mardi 1er Mars 2016 à 16:35
        Belle analyse Lucile !
        Elle n'a pas été élevée dans un "cocon", et cela a dû aussi lui forger le caractère ( Fuir le Zimbabwe, fin de l'apartheid en Afrique du Sud, faire de la compétition à haut niveau) et la rendre plus sensible à l'humain.
      • Mardi 1er Mars 2016 à 16:57

        Lucile : je n'ai rien d'autre à rajouter, vous avez tout bien dit !!!!!!!!!!!!!!!!!!!.

      • Mardi 1er Mars 2016 à 17:01

        Lucile bravo pour votre énoncé, cool vous n'avez pas été un peu, sa dame d'honneur, pour savoir tout cela wink2

      • Mardi 1er Mars 2016 à 17:44
      • Mardi 15 Mars 2016 à 13:34

        Je viens de voir votre commentaire et il est très juste, surtout pour le 'courageuse' ! 

    5
    Mardi 1er Mars 2016 à 14:15

    belle initiative de Charlène, elle a fait des heureuxcool

    6
    Mardi 1er Mars 2016 à 17:56

    Merci à tous et à toutes ...yes

      • Mardi 1er Mars 2016 à 19:49

        lucile, je rejoins entièrement votre belle et émouvante analyse de Charlènecool

      • Mardi 1er Mars 2016 à 20:35

        Merci Sergette ....smile

    7
    Mardi 1er Mars 2016 à 22:15

    Espérons que la nouvelle princesse Sofia de Suède sera de plus en plus appréciée par nos internautes!

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter