• Bizarre

    Bizarre

    Le 19 avril, le roi Juan Carlos d'Espagne et la princesse Beatrice se sont rencontrés lors du grand prix de Bahrein.


  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Avril 2015 à 17:49

    Rien de bizarre dans cette rencontre............. Qui se ressemble, s'assemble frown.

    2
    Mardi 21 Avril 2015 à 17:57

    aucun mais aucun intérêt  !

    3
    Mardi 21 Avril 2015 à 18:01

    Vos deux commentaires sont absolument mon resenti

    4
    Mardi 21 Avril 2015 à 18:12

    Je plussoie ... Le même ressenti aussi ...

    5
    Mardi 21 Avril 2015 à 18:22

    Vertigo - on ne peut pas dire qu'ils se ressemblent JC a quand même sorti l'Espagne de la dictature et tout le reste, il est vrai que sa ligne de conduite n'a pas toujours été droite.

    Eugénie "d'accord beaucoup plus jeune" n'a pas encore fait grand chose de sa vie et je pense qu'elle ne sauvera pas l'Angleterre que quoi que ce soitsarcastic

    6
    Mardi 21 Avril 2015 à 18:24

    autant pour moi c'est Béatrice et non Eugénie (de toute façon, elles ont les mêmes vie et du coup là elles se ressemblent)

    P.S je ne suis pas une fan de JC

    7
    Mardi 21 Avril 2015 à 18:29

    giha com 5 : je ne faisais appel qu'à leur grandes capacités de travail actuelles à tous les 2, sans toucher à l'histoire.

    8
    Mardi 21 Avril 2015 à 18:31

    Vertigo - je me fais l'avocat du diable mais JC est en retraiteyes

    9
    Mardi 21 Avril 2015 à 18:34

    giha : certes, il a laissé son trône et heureusement, mais il n'a jamais été dit qu'il était à la retraite. Sinon pourquoi se rendre en Amérique du Sud ou ailleurs en mission semi-officielle ??????????????. De plus, il touche toujours une liste civile !!!!!!!!!!!!!!!!!!.

    10
    Mardi 21 Avril 2015 à 20:02

    vertigo - vous avez raison..... 

    11
    Mercredi 22 Avril 2015 à 14:36

    C'est vrai que cette rencontre est peu banale : je ne savais même pas que ces deux-là se connaissaient.

    A part cela, le petit ami de Béatrice est toujours aussi beau !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter