• Expo

    Expo

    Des trésors présentés

    À partir de l'évocation de la personnalité de Marie de Roumanie, épouse de Ferdinand 1er, roi de Roumanie de 1914 à 1927, cette exposition exceptionnelle présente des trésors choisis parmi les regalia, couronnes, manteaux de sacre, joyaux, pièces d'orfèvrerie, vêtements d'apparat, manuscrits prêtés par le musée d’histoire de la Roumanie à Bucarest.

    Des ensembles mobiliers dessinées par la Reine pour le palais Cotroceni de Bucarest et le château Pelisor de Sinaia sortiront des collections du musée Peles de Sinaia.

    Une reine artiste

    Saviez-vous que Marie fut la promotrice de l’Art nouveau en Roumanie ? Elle patronna le plus grand mouvement artistique des années 1900 – La Jeunesse Artistique.
    Ce mouvement, fondé en 1901, défendit les nouvelles esthétiques, dont le symbolisme.
    La reine, elle-même designer d’intérieur, dessina, créa et commanda des ensembles spectaculaires en style Art nouveau pour ses résidences – le palais Cotroceni de Bucarest et le château Pelisor de Sinaia.
    Par ailleurs, ce dernier demeure le plus important ensemble décoratif en style Art nouveau de Roumanie.

    Marie de Roumanie, sa biographie

    Née en 1875, en Grande-Bretagne, la Reine Marie de Roumanie est petite-fille de la Reine Victoria par son père et de l'empereur Alexandre II de Russie par sa mère. Ses liens avec la Maison Royale britannique, la Maison Impériale russe et les maisons régnantes allemandes favorisent son mariage avec Ferdinand de Hohenzollern, prince héritier de Roumanie.

    Installée en Roumanie à partir de 1893, la princesse, artiste et designer elle-même, s'attache à promouvoir le style Art nouveau en Roumanie. Elle exécute les dessins préparatoires pour des pièces de mobilier, peint, fait de la photographie, crée des enluminures.

    Reine à partir de 1914, elle joue un rôle politique actif auprès du roi Ferdinand, soutient la population civile pendant la guerre, et se révèle une ambassadrice et négociatrice respectée servant les intérêts de son pays.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :