• Farah à Monaco (Merci Marie-Françoise)

    Il ya quelques jour, l'ex-impératrice d'Iran Farah Pahlavi, 74 ans, était présente au salon international d'art Art Monaco qui s'est tenu du '13 le 25 avril 2013 au Forum Grimaldi, pour l'inauguration et une vente aux enchères organisée au profit de la Fondation du Prince Alireza Pahlavi, (du nom de son fils décédé en janvier 2011 à l'âge de 44 ans, qui "restera toujours dans notre mémoire comme un vaillant fils de l'Iran, un Prince de la Perse, pour l'éternité", selon les voeux exprimés par sa mère sur le site de la fondation)
    Souriante malgré ces épreuves de la vie et le souvenir de son défunt fils, Farah Pahlavi, très élégante et affable, s'est de bon gré pliée au jeu des dédicaces lors de l'inauguration du salon, avant d'assister à la vente aux enchères organisée avec Christie's au bénéfice de la Fondation du prince Alireza Pahlavi pour les Études Anciennes Iraniennes à Harvard, fondée suite à sa disparition par sa mère pour commémorer "la vie d'un homme ayant vécu le meilleur et le pire de l'Iran, et qui a vécu sa vie avec un amour inlassable pour le pays de ses ancêtres", selon la présentation du site de la fondation. Le prince Alireza était lui-même doctorant à Harvard au moment de sa mort. Parmi les lots mis en vente, des sculptures et des tableaux réalisés par Sa Majesté.

    Farah à Monaco (Merci Marie-Françoise)

    Farah à Monaco (Merci Marie-Françoise)

    Farah à Monaco (Merci Marie-Françoise)

    Farah à Monaco (Merci Marie-Françoise)


  • Commentaires

    1
    gilberte
    Dimanche 28 Avril 2013 à 19:53

    elle est maigre , elle a du chagrin, ella a perdu 2 de ces 4 enfants.

    2
    monique.yvette
    Dimanche 28 Avril 2013 à 20:57

    L'impératrice a changé, très amaigrie !!!

    3
    Bicounette
    Dimanche 28 Avril 2013 à 21:50

    Oui, et comme nous tous, elle veillit...

    4
    LucileN
    Dimanche 28 Avril 2013 à 22:54

    Très amaigrie en effet !!!

    5
    MFM
    Lundi 29 Avril 2013 à 00:08

    Quelle mère pourrait survivre à la perte de deux enfants dans des circonstances aussi dramatiques ? je la trouve admirable de courage  et de dignité. Elle reussit à trouver la force d'avancer en se donnant des objectifs comme de faire fonctionner la fondation qu'elle a créé en souvenir de son fils Alireza et bien sûr à travers ses 4 petites-filles. J'ai pour elle une infinie affection.

    6
    prado 74
    Lundi 29 Avril 2013 à 07:25
    prado 74

    MFM, très juste votre com. j'ai toujours aimé Farah et lui trouve un immense courange et une immense dignité pour continuer à vivre

    7
    prado 74
    Lundi 29 Avril 2013 à 07:26
    prado 74

    oups : courage

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter