• Le prince Nicolas Romanov est décédé

    Le prince Nicolas Romanov est décédé

    Installé depuis plusieurs décennies à Rougemont, le chef de la Maison impériale de Russie, s'est éteint lundi en Italie.

    L'aîné des Romanov est mort lundi en Toscane à l'âge de 92 ans, rejoignant ainsi ce Dieu auquel il croyait «aussi profondément [qu’il était] profondément non-pratiquant». Véritable mémoire vivante de l'histoire de la famille impériale, ce descendant en ligne directe du tsar Nicolas I a rédigé et préfacé plusieurs ouvrages consacrés à la dynastie.

    Hormis son savoir encyclopédique, le grand duc s'est également fait connaître pour son action humanitaire. «Nicolas Romanovitch Romanov s'est efforcé d'apporter une aide charitable. En Russie, il a créé avec son frère la Fondation des Romanov», a rappelé Alexander Zakatov, porte-parole de la Maison impériale de Russie. Cet organisme y soutient des orphelinats et des hôpitaux.

    Nicolas Romanov était l'arrière-arrière-petit-fils du tsar Nicolas I, qui avait régné de 1825 à 1855. Né en 1922 en France, il a épousé la comtesse Sveva della Ghirardesca qui lui a donné trois filles, cinq petits-enfants et trois arrières petits enfants. Sur la fin de sa vie, il a partagé son temps entre la Suisse et l'Italie.

    Reprenant la tête de la Maison impériale de Russie, la grande duchesse Maria Vladimirovna s'est empressée de rendre hommage à son cousin. Malgré les différends qu'ils avaient eu, elle n'avait «jamais cessé de le considérer comme son égal, avec amour et respect», selon les termes du communicant.


  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Septembre 2014 à 18:32

    "Les différents" entre la grande duchesse Maria Vladimirovna et le défunt................ ce n'est pas peu dire !!!!!!!!!!!!. La famille était clivée entre ces deux prétendants.

    J'ai eu l'occasion d'entendre parler le grand duc lors d'une émission de Stéphane Bern sur Nicolas II, il parlait très bien le français et possédait, sans conteste, une grande érudition sur la famille impériale russe.

    2
    Mardi 16 Septembre 2014 à 18:55

    La famille impériale des Romanov décimée par les bolchéviques m'a toujours ému et d'ailleurs j'ai trouvé un blog sur eux  qui nous apportent bcp de renseignements sur le massacre, sur leur vie, mais peu importe... la vérité est qu'ils ont été massacrés au nom d'une idéologie ...

    revenant à l'article, je n'ai jamais aimé cette gde duchesse Maria qui revendique haut et fort être le chef de la maison impériale de Russie... je trouve cette revendication malsaine mais ne connaissant pas tous les aboutissants, je me restreins dans mon jugement ... 

    3
    Mardi 16 Septembre 2014 à 19:05

    Prado : comme le dit "Royautés" dans l'annonce de décès du Grand Duc, il descend de Nicolas Ier. La Grande Duchesse Maria descend, par contre d'Alexandre II, ce qui est plus près de nous. En revanche, c'est une femme.......... Pourtant nombre de femmes ont régné sur la Russie. De plus, les aïeuls de la Grande Duchesse s'étaient déjà déclarés, après la révolution, chef de la famille impériale. Pas facile tout cela he.

    4
    Mardi 16 Septembre 2014 à 19:07

    merci vertigo, mais comme vous dîtes, pas facile... mais je n'aime pas pour autant Maria..... he

    5
    Mardi 16 Septembre 2014 à 19:12

    Prado.... Je n'aime pas du tout non plus la grande-duchesse Maria, pas plus que son fils d'ailleurs, qui doit avoir une trentaine d'années, qu'elle a eu  de son mariage avec un prince prusse ....

    6
    Mardi 16 Septembre 2014 à 20:40

    Le fils de la grande-duchesse Maria est né en 1981.

    7
    Mardi 16 Septembre 2014 à 20:50

    Je croyais qu'il vivait à Biarritz.

    La grande-duchesse peut toujours attendre pour monter sur son trône, il est bien occupé.....

    8
    Mardi 16 Septembre 2014 à 20:52

    ah ah ah  amaia ! y'en a un qui est indétrônable, à votre avis ???  wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter