• votre commentaire

  • votre commentaire
  • Dame d'honneur

    2021, 21,90 euros, 312 pages

    Le destin extraordinaire de Lady Anne Glenconner, dame d'honneur de la princesse Margaret.

    Bien qu'elle soit l'aînée du richissime cinquième comte de Leicester, Lady Anne Glenconner est une femme et donc une " terrible déception ". Elle n'héritera ni du domaine ancestral ni de la fortune familiale. Ainsi débute la vie riche en contrastes de cette aristocrate, intime de la famille royale, qui oscille entre tragédie et comédie.

    Lady Anne raconte les missions diplomatiques aux quatre coins du monde, aux côtés de la princesse Margaret. Elle décrit les fêtes somptueuses et décadentes sur l'île Moustique, propriété de son époux, refuge de la princesse fuyant les paparazzis et paradis pour célébrités comme David Bowie ou Mick Jagger ; mais aussi l'annulation de ses premières fiançailles due à son " mauvais sang " et son mariage tumultueux avec le fantasque Lord Glenconner...

    Avec humour, finesse et sincérité, Lady Anne partage ses souvenirs dans ce récit intime et pétillant qui se lit comme un roman délicieusement


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • 2021, 480 pages, 21,90 euros

    La guerre est déclarée. Harry et William, les deux princes les plus célèbres de la planète, se livrent une bataille aussi impitoyable que mystérieuse.

    Pour la première fois, cette enquête au coeur de la famille royale révèle tous les grands secrets d'une lutte fratricide qui met en péril l'une des plus anciennes monarchies d'Europe. De leur enfance dorée à Londres aux retrouvailles glacées lors des obsèques de leur grand-père, le prince Philip, ce document exceptionnel ne néglige aucune zone d'ombre. Qui est véritablement responsable de l'exil fracassant d'Harry aux États-Unis ? Pourquoi Meghan Markle est-elle aussi haïe par le personnel de Buckingham ? A-t-elle vraiment songé à se suicider ? La reine est-elle raciste ? Comment Harry et Meghan ont-ils manipulé les médias pour se venger de leur famille ?


    Entre coups bas et trahisons, Robert Lacey raconte les dessous insoupçonnés d'une bataille familiale qui ressemble de plus en plus à Game of Thrones.


    votre commentaire
  • Ma famille côté cours

    2021, 326 pages, 26 euros

    Dernier enfant du roi Georges Ier de Grèce et de la grande-duchesse Olga de Russie, le prince Christophe (1888-1940) grandit entre le royaume hellène, le Danemark – dont son grand-père est roi – et la Russie impériale. Cousin de la plupart des souverains d'Europe, il séjourne également chez sa tante, la reine Alix, épouse d'Edouard VII d'Angleterre. Quand son frère, le roi Constantin Ier, est détrôné en 1917, la famille de Grèce est contrainte à l'exil, de l'Amérique de la prohibition à la Rome de Mussolini. Veuf d'une Américaine, le prince Christophe de Grèce se remarie en 1929 avec la princesse Françoise d'Orléans, soeur du comte de Paris. Bon observateur et excellent critique, lucide, charmant et d'un naturel joyeux, il traverse les soubresauts des monarchies européennes et en donne un témoignage émouvant, vivant et très personnel. Introduction du prince Michel de Grèce, fils de l'auteur. Photos en noir et blanc, provenant de la famille royale de Grèce.


    votre commentaire
  • 2021, 229 pages, 13 euros

    Quel destin que celui de la princesse Stéphanie ! Née à la cour de Belgique en 1864, fille du roi des Belges Léopold II et de Marie-Henriette, reine des Belges, archiduchesse d'Autriche et princesse de Hongrie, la petite Stéphanie reçoit une éducation stricte et rigide. La perte de son petit-frère puis le mariage et le départ de sa sœur aînée, ne sont égayés que par la présence de sa petite sœur, Clémentine, de huit ans sa cadette.Comme pour toute jeune princesse, il fallut lui choisir un mari, et c'est à seize ans qu'elle épouse Rodolphe, le prince héritier d'Autriche-Hongrie, le fils de l’empereur François-Joseph et de l'impératrice Élisabeth (dite Sissi). C'est un futur empereur... elle sera donc un jour impératrice !Le destin en décida autrement. C'est à travers ses mémoires, illustrées de nombreuses photographies, que la princesse Stéphanie, tout en nous décrivant la vie à la cour de Belgique et à celle de Vienne, rétablit des vérités sur la vie dissolue de son mari et nous éclaire ainsi sur la tragédie de Mayerling.


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique