• Caroline


    votre commentaire
  • PDV

    PDV


    3 commentaires
  • August


    votre commentaire
  • Louis XVI nous semble désormais si familier que chacun s'en fait une représentation stéréotypée. Le roman national, qu'il soit républicain ou royaliste, l'a figé en un être coupé de la réalité. Pour cet ouvrage, l'historienne Aurore Chéry a mené des recherches inédites s'appuyant sur les sources primaires, pour certaines encore inexploitées, et les travaux les plus récents des historiens. Elle offre ici un portrait entièrement renouvelé du roi de France, un souverain aux idées avant-gardistes et à la personnalité dérangeante, à la fois allumeur de révolutions et républicain bien décidé à transformer le monde. Aurore Chéry montre comment, pour se protéger d'une cour hostile et mener à bien la politique de ses rêves, il a revêtu divers masques. Loin de l'homme apathique souvent décrit, on découvre un roi déterminé, au caractère entier, un tacticien contraint de fonder sa politique sur la ruse, la dissimulation et la manipulation. Mais ce nouveau Machiavel est aussi un être passionné, prêt à tout risquer par amour pour Françoise Boze, l'espionne protestante à son service. Au-delà de ce portrait fascinant, l'historienne dresse le tableau complet d'une époque rendue plus vivante par la diversité des approches qui s'éclairent l'une l'autre, de la littérature à la philosophie en passant par la médecine. Proprement recontextualisé, le règne de Louis XVI nous révèle tout ce que notre modernité lui doit et combien il est susceptible de nourrir de riches réflexions pour l'avenir.


    votre commentaire
  • Le grand amour de Marie-Antoinette : Lettres secrètes de la reine et du comte de Fersen

    Oui, Marie-Antoinette a vécu un véritable roman d'amour avec le comte de Fersen. Cette question, qui a bouleversé tous ceux qui se passionnent pour la reine, est enfin résolue grâce aux preuves irréfutables apportées par une technologie de pointe appliquée aux lettres qu'elle a échangées avec le gentilhomme suédois. La correspondance miraculeusement retrouvée en 1982 comportait des passages raturés illisibles. Soumis à la fluorescence des rayons X, ils ont révélé leurs secrets en 2020. Evelyne Lever, qui avait été l'une des premières à consulter ces précieux documents, a eu le privilège d'assister à leur "décaviardage". En une dizaine de chapitres, elle retrace cette poignante histoire d'amour qui s'ébauche au début du règne de Louis XVI et se poursuit pendant la Révolution, avant de publier l'intégralité de ces lettres secrètes où se mêlent sentiments et projets politiques. La personnalité des deux protagonistes en sort considérablement enrichie. Une histoire fascinante.


    votre commentaire
  • Beau drôle

    Roman picaresque autour de la figure légendaire de la princesse des Ursins, qui fut diplomate au service de Louis XIV et gouverna la moitié de l’univers, telle que la raconte l'homme de dix-huit ans plus jeune qui l'aima et partagea sa vie quarante années durant. Un deuxième roman splendidement écrit d'Yves Revert, entre Les Mémoires de Saint-Simon et l'Ingrid Caven de Jean-Jacques Schuhl.


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • PDV


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Catherine Hyams, l'espionne de Marie-Antoinette

    *Catherine Hyams, Mémoires d’une espionne de Marie-Antoinette, présentées par Antoine de Baecque et Baptiste RogerLacan, éditions Mercure de France, 464 pages, 10,50 euros.

    Avant et pendant la Révolution, la reine Marie-Antoinette possède ses propres conseillers et conseillères, notamment la princesse de Lamballe, fidèle surintendante de sa Maison, ses relais au sein de la classe politique nouvelle et des liens constants avec l'étranger. Cette activité politique nécessite un dense réseau d'espionnage, qui sonde l'opinion publique, renseigne sur les actions des adversaires et transmet les multiples messages vers l'extérieur du palais. Catherine Hyams, aristocrate anglaise élevée en France, protégée de la princesse de Lamballe, est l'une des espionnes de Marie-Antoinette. Elle multiplie les missions au service de sa majesté, à Paris ou à l'étranger, jusqu'en août 1792, quand elle quitte définitivement la France pour s'installer en Italie, où elle épouse le comte vénitien de Broglio Solari. Publiés en 1826, ces mémoires inédits depuis deux siècles racontent une vingtaine d'années de règne de manière vivante, parfois vibrante, et restituent au mieux cette atmosphère fiévreuse et ces activités rocambolesques qui entourent Marie-Antoinette.

     


    votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique