• votre commentaire

  • votre commentaire
  • gb

    gb


    votre commentaire
  • Passion roumaine

    Une famille royale dans la tourmente

    Danielle Maillefer

    Editions Cabédita, Divonne-les-Bains, 2018, 157 pages. 24 euros

    ISBN : 978-2-88295-829-7

    Comment se retrouve-t-on, dans le froid de l'hiver 1989, en train d'organiser la couverture médiatique internationale du retour en Roumanie de la princesse Margareta, fille du roi Michel de Roumanie ? Que se passe-t-il lorsque défilent, dans les chambres de sinistres hôtels du Bucarest d'alors, espions déguisés en diplomates, présentateurs de télévision et fidèles nostalgiques d'une monarchie toujours ancrée dans le coeur de ce peuple qui aura tant souffert ? Danielle Maillefer a vécu tout cela. De l'intérieur. Portée à assumer les rôles les plus délicats par son amitié de longue date avec la princesse Margareta, connue à Versoix puis à Aubonne, sur les rives du Léman où résidait son père. Dans l'ombre, cette Suissesse polyglotte, porte-parole de diverses agences des Nations unies dans les confins les plus dangereux de la planète, a joué un rôle clef dans une formidable aventure humaine et politique : celle du retour en Roumanie de la famille royale exilée et bannie par les communistes. Photographe, férue d'écriture, ancienne chargée de communication à la police genevoise, présente sur le terrain pour l'ONU lors de conflits dans les Balkans et au Congo, Danielle Maillefer fut du tout premier voyage effectué en Roumanie par la famille royale de ce pays, après la chute du régime Ceaucescu.

    Lorsque le régime de Ceausescu s'effondre en Roumanie, l'ancienne famille régnante peut rentrer de son exil suisse.

    Ce livre original présente une histoire immédiate bien mal connue en France, celui de l'ancienne maison royale de Roumanie (des Hohenzollern-Sigmaringen), son parcours en exil et son retour dans son pays en 1990, après 42 ans d'exil. Ecrit par une intime des princesses roumaines, dont le parcours personnel pour les agences des Nations-Unies est assez exceptionnel, il nous fait pénétrer au sein même de la vie de la famille. Le récit du premier séjour en Roumanie sur les ruines du communisme est assez impressionnant, tout comme l'attachement qu'une partie significative du peuple roumain semble avoir conservé pour ses derniers souverains. A partir du milieu des années 1990, le prince Radu et la princesse Margareta sont de plus en plus impliqués dans la vie publique (et politique) nationale, en particulier dans le domaine diplomatique. Sans qu'il existe à proprement parler un mouvement monarchiste, l'ancienne famille royale a ainsi retrouvé une place de choix dans la république de Roumanie.

    Un livre qui permet de mieux connaître et comprendre la Roumanie d'aujourd'hui.

     

     


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • 70


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • 70


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique