• Palais bleu

    Palais bleu

    Le 2 avril, le p^rince Albert et Charlène ont assisté à l'illumination de leur palais en bleu.

    Palais bleu

    Palais bleu

    Palais bleu

    Palais bleu

     


  • Commentaires

    1
    Johanna.
    Vendredi 4 Avril 2014 à 13:35

    Très jolies photos

    2
    ylang
    Vendredi 4 Avril 2014 à 13:56

    Le palais princier est magnifique en bleu. (couleur de l'autisme)

    La princesse Charlène a appuyé sur le bouton pour l'illuminer à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre l'autisme.

    Foulard bleu pour la princesse et cravate bleue pour le prince. j'aime beaucoup ces photos.

    3
    lucile NO...
    Vendredi 4 Avril 2014 à 14:08

    Très belles photos et très belle initiative .... L'autisme, une pathologie que l'on peut soigner et guérir, avec une bonne prise en charge dès que l'on perçoit le début de la maladie !!!!

    4
    Therese.
    Vendredi 4 Avril 2014 à 15:22

    Belle initiative, et très belles photos.

    Suivant le Collectif Autisme, en France la situation est désastreuse aussi bien au point de vue du dépistage que de l'accompagnement.

    5
    gabrielane
    Vendredi 4 Avril 2014 à 17:24

    j'ai travaillé longtemps dans le secteur scolaire et je confirme les propos de Thérèse: les familles sont souvent démunies et la prise en charge des enfants très limitée. Belle initiative donc. Charlène a une petite mine sur ces photos.

    6
    VERTIGO 04
    Vendredi 4 Avril 2014 à 18:13

    Lucile com 3 : l'autisme peut être léger ou sévère. Mais dans les deux cas, même pris en charge tôt, il reste une maladie incurable.

    Thérèse com 4 : D'accord avec votre com. J'ai déjà écrit sur ce site l'incurie de la France en terme de d'accompagnement des familles, de l'accueil des patients et du retard dans le dépistage précoce de cette maladie.

    7
    Luna
    Vendredi 4 Avril 2014 à 21:49

    L'autisme n'est pas une maladie ; c'est un handicap. Et non, Lucile NO... on n'en guérit pas. On apprend les codes sociaux et à vivre dans le monde réel.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter