• Phillipe reçoit

    Phillipe reçoit

    Le 4 novembre, le Roi Philippe de Belgique a reçu à déjeuner au Château de Laeken M. Herman Van Rompuy, Président du Conseil européen, et M. José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne.

    Phillipe reçoit

    Phillipe reçoit


  • Commentaires

    1
    Marie-Claude-Lux
    Mardi 5 Novembre 2013 à 13:38

    Mr Herman Van Rompuy avait choisi par Sarkozy et Merkel pour ne pas leurs faire de l'ombre... c'est réussi !  

    Par contre, je suis agréablement suprise par le roi Philippe qui s'affirme en tant que roi. 

    2
    Mardi 5 Novembre 2013 à 15:31

    Il ne faut pas sous-estimer Herman Van Rompuy, le petit belge dont personne n´avait entendu parler (au niveau européen) avant qu´il ne soit choisi, pas pour "ne pas faire de l´ombre à", mais plutot "à la place de"... l´anglais Tony Blair, qui s´était porté candidat, si je me souviens bien. Professeur à la Haute école économique flanmande de Bruxelles, président du parti flamand CVP, il a été président de la Chambre des représentants en Belgique, puis Premier Ministre, ce qui n est pas à la portée du premier venu. Le poste de premier ministre, il a du le quitter quand il a été nommé Président du Conseil européen fin 2009 (un poste qui ne se refuse pas, c est un honneur en plus d etre une sacrée responsabilité), et son mandat de 2 ans et demi a été renouvelé en 2012.

    Pour le roi Philippe, je dois dire que je suis, en tant quew belge, meme si expatriée, ravie de la passation de pouvoir, Albert II semblait fatigué, et Philippe était pret. J´ai aussi apprécié que l´abdication et la prestation de serment se soient passés le 21 juillet dernier, jour de fete nationale, ce qui n´a donc pas du engendrer de couts supplémentaires, ou si peu, et ajouté un plus plein de sens à la fete nationale.

     

    3
    VERTIGO 04
    Mardi 5 Novembre 2013 à 15:35

    La 1ère photo fait apparaître une très jolie pièce.

    4
    carolus 75
    Mardi 5 Novembre 2013 à 19:09

    Merci Mesdames pour vos précisions !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter