• Vers un printemps jordanien ?

    Vers un printemps jordanien ?

    Vous savez comme j'aime la reine Rania de Jordanie qui lutte inlassablement pour le droit des femmes et pour l'éducation pour tous! Mais ça chauffe.

    La grogne monte en Jordanie. Au point d'amener des changements radicaux dans le pays ?

    Les Frères musulmans  manifestent tous les jours dans la capitale .  Les Frères musulmans, première force d'opposition, dans le pays réclament depuis des mois des réformes politiques de fonds. La tension monte, alors que la situation économique se dégrade, en partie en raison de l'arrivée de réfugiés syriens.

    Le pays est touché par des manifestations régulières, dans la foulée du Printemps arabe, en faveur de réformes politiques et économiques. En réponse à ces nombreuses manifestations de l'opposition et appels à des réformes, le roi Abdallah II avait annoncé il y a plusieurs mois, son intention de convoquer des élections législatives.Il a, une fois de plus,  dissous le Parlement et convoqué des élections anticipées en janvier. 

    Les Frères musulmans ont toutefois annoncé qu'ils boycotteraient le prochain scrutin, comme ils l'avaient fait en 2010, pour protester contre l'absence de réformes de fond. Les islamistes accusent en effet le système électoral en vigueur de privilégier les régions rurales, considérées comme loyales au gouvernement, dont les partisans dominent le Parlement. Ils demandent en particulier un système parlementaire dans lequel le Premier ministre serait élu et non plus nommé par le roi.

    Besoins en eau

    Au-delà de ces questions politiques, la grogne monte en Jordanie pour d'autres raisons : la dégradation de la situation économique, ainsi que la pénurie en eau, alors que le pays accueille depuis des mois quelque 200.000 réfugiés syriens. Des centaines de milliers de Jordaniens souffrent au quotidien des pénuries d'eau chroniques dans le royaume, l'un des 10 pays les plus secs du monde avec un territoire composé à 92% de déserts, où les besoins en irrigation pour l'agriculture sont très importants.

    Dans des villages du nord et du sud du pays, des manifestants ont dénoncé l'absence d'eau courante depuis deux mois en brûlant des pneus, bloquant des rues et accaparant un camion-citerne.

    Faute d'approvisionnement, les familles doivent parfois se fournir en eau individuellement, ce qui grève encore des budgets déjà difficiles à boucler. La frustration s'est donc accrue avec les passages de camions citernes en direction des camps de réfugiés syriens quand les robinets des maisons restaient sec. Suffisamment pour provoquer un soulèvement populaire ? Pour le moment, ce n'est pas le cas. Pas encore.

    Vers un printemps jordanien ?

     


  • Commentaires

    1
    marielouise suisse
    Samedi 10 Novembre 2012 à 08:05

    Je l'aime beaucoup aussi et espèrons que la révolte se fasse en douceur et avec conscience de l'après comme on le voit dans d'autres pays!

    2
    Therese.
    Samedi 10 Novembre 2012 à 08:15

    Le ciel devient de plus en plus noir dans cette région du monde, une véritable poudrière...la situation des femmes est aussi dramatique... espèrons que nous engageons pas vers un nouvel Iran.

    3
    lucileN
    Samedi 10 Novembre 2012 à 08:49

    Bien  préoccupante la situation de ce pays, au bord du gouffre !!!!

    4
    Marianne-D
    Samedi 10 Novembre 2012 à 09:07

    Merci pour la synthèse de la situation en Jorddanie. Dur, dur à affronter tout cela.

    5
    alexia 7
    Samedi 10 Novembre 2012 à 09:15

    Ah,les freres Musulmans...ils doivent bruler de s'installer au pouvoir

    6
    Astrid.
    Samedi 10 Novembre 2012 à 09:28

    Bravo Charlotte et merci!

    On reconnaît bien la spécialiste de droit international!

    7
    Catherine .A -16
    Samedi 10 Novembre 2012 à 09:40

    Effectivement ça chauffe, la Jordanie résite peut être mais jusqu'a quand  et tous les besoins de la population comme l'eau et le reste ne date pas d'hier ,  mais avec les printemps qui sont arabe sont passés par la les frères Musulmans vont entrer par la brèche fisurée .  Ce n'est pas rassurant quand on voit ce qui se passe dans les autres pays après les révolutions .

    8
    Johanna.
    Samedi 10 Novembre 2012 à 12:43

    Charlotte, merci

    9
    marielouise suisse
    Samedi 10 Novembre 2012 à 14:01

    Très bonne analyse Charlotte,merci et vraiment que Rania est jolie et encore plus vêtue toute simplement comme ce jour-là!

    10
    bibi bxl
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 12:02

    Totalement d'accord avec vous tous, la Jordanie va vers une période bien sombre et l'on peut craindre le pire pour la famille royale.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter