• Voeux

    Voeux

    Le 25 décembre, dans un message précédant sa bénédiction « Urbi et Orbi », le pape François a cité les conflits frappant diverses régions du monde et en particulier les violences faites aux enfants.

    Pour en savoir plus, cliquez ici.

    Voeux

    Voeux


  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Décembre 2014 à 16:24

    Même chez les non-croyants, ce Pape est très aimé. A juste titre. Beau discours.

    2
    Vendredi 26 Décembre 2014 à 16:56
    Nous avons écouté le message de sa Sainteté à la television
    c était très profond et émouvant
    3
    Vendredi 26 Décembre 2014 à 17:29

    Un pape hors du commun aimé par les croyants et les non-croyants, c'est peu dire ; un Saint homme !

    4
    Vendredi 26 Décembre 2014 à 18:04

    j'ai une profonde admiration pour ce pape, il est bon, courageux franc. Il ose s'attaquer aux institutions du Vatican, il ne va pas se faire que des amis en énumérant toutes leurs maladiescool J'espère qu'il aura le temps d'accomplir beaucoup de ses projets. Il est apprécié par 82 % des français, cela doit faire rêver nos politiques

    5
    Vendredi 26 Décembre 2014 à 18:46

    Un pape hors du commun  en effet... dont la bonté, la tolérance sont palpables... Je crois que jamais un pape n'a été autant aimé que lui, que l'on soit  croyant ou pas ....

    6
    Vendredi 26 Décembre 2014 à 18:51

    Je partage tout à fait vos avis ! c'est un vrai bonheur de le voir et de l'écouter, pour longtemps j'espère.

    7
    Samedi 27 Décembre 2014 à 06:34

    Les paroles sont très agréables a entendre mais ce Pape aura t il le pouvoir de les mettre en application

    lire l'article dans Paris Match ou on apprend qu'ils ont 'retrouvé 56 millions dans les coffres '.......

    Le Pape connait la pauvrete 

     

    8
    Samedi 27 Décembre 2014 à 09:55

    J'apprécie bcp ce pape qui n'a peur de rien dans ses allocutions et j'espère qu'il va bouger certaines choses !!yes

    9
    Samedi 27 Décembre 2014 à 10:35
    Beau discours, espérons que les choses enfin bougent.
    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter