• Avent 24: The Luxury Christmas Gift Bag

    Ce sac de Noël de Buckingham qui contient  un tube à biscuits aux canneberges, un tube à biscuits épicés, un pudding de Noël, des bonbons à la fraise et aux pommes, des pièces en chocolat, des tartelettes, du thé épicé et un torchon de Noël a été remporté par

    Clara R. de Louvain (Belgique)

    Ce cadeau vous sera envoyé directement de Londres.


    2 commentaires
  • Avent 23

    Cette boite de thé a été remportée par Irena L. de Bled 'Slovénie)

     

     

    Avent 23


    votre commentaire
  • Avent 22

    Cette boite de chocolats a été remportée  par Valérie D. de Luxembourg.  ,

     

    Avent 22


    votre commentaire
  • Avent 21

    Cette boite de biscuits créée pour les 95 ans de la reine a été gagnée par

    Claudia E. de Padova (Italie). Félicitations!

     

    Avent 21


    votre commentaire
  • Avent 20

     

    Cette pochette en coton d'une dimension de 16x23x3 a été gagnée par

    Nathalie R. de Dresde. Félicitations!

     


    votre commentaire
  •  

    Avent 19

     La gagnante de cette magnifique  tasse créée pour les 95 ans de la reine Elizabeth est

    Madame Marianne R. de Carouge. Félicitations!

     


    votre commentaire
  • Avent 18

     

    Deux  cartes d’abonnement « 1 an à Versailles » permettant

    un accès illimité au château et au domaine de Versailles  pendant un an.

     

    La gagnante est Martine D. de Marnes La Coquette.

     


    votre commentaire
  •  Aujourd'hui à gagner, un abonnement de six mois au magazine Point de vue!

     

    La gagnante est Marie  de Versailles.

     


    votre commentaire
  •  Aujourd'hui, un prix spécial: un an d'abonnement à Point de Vue TV!

     Je vous donne simplement les codes!

    La gagnante est Pimprenelle de La Louvière.


    2 commentaires
  • Avent 15

    Elle est princesse, célèbre dans le monde entier, exposée à tous les regards, traquée par les paparazzis... Mais Caroline de Monaco, princesse de Hanovre, a une autre vie, un autre monde, très loin des apparats. Depuis plus de trente ans, sur tous les fronts, sur tous les continents, elle mène ce qu'elle appelle " la guerre contre une autre terreur " : celle qui se lit dans les yeux de centaines de millions d'enfants. Malnutris, maltraités, victimes des guerres et du sida, vendus, réduits en esclavage, livrés au trafic sexuel, transformés en machines à tuer.... " Comment pouvons-nous tolérer de vivre sur une planète qui martyrise ainsi ses enfants ? "

    Pour la première fois, au fil d'un long entretien avec Dominique Simonnet, Caroline de Monaco se confie sans tabou, sans protocole. Elle raconte son engagement, à la suite de ses étonnantes grands mères et de sa mère Grace Kelly, ses actions dans les prisons de Manille ou dans les villages du Burundi, ses colères contre le mépris des gouvernants et des institutions. Mais aussi cette myriade d'initiatives qui sauvent, ces maisons d'enfants qu'elle crée partout à travers le monde, ces régions qui refleurissent, ces petits visages qui retrouvent le sourire. C'est un cri bouleversant au nom des enfants que lance ici cette princesse engagée, pour nous faire sortir de notre torpeur et de notre indifférence.


    Caroline de Monaco, S.A.R. La Princesse de Hanovre, est présidente de l'Association mondiale des Amis de l'enfance, de la Fondation Princesse Grace, et ambassadrice de l'Unesco.

     

    La gagnante est Maryse O. de Clermont Ferrand, France.


    votre commentaire
  • Avent 14

    Bâti sur les décombres de l’Europe napoléonienne, l’Empire austro-hongrois semblait, en 1914, l’une des puissances les plus solides du continent. Six ans plus tard, la monarchie habsbourgeoise agonise : l’Autriche-Hongrie ne survit pas à la Première Guerre mondiale. C’est à la suite de l’assassinat de son prince héritier François-Ferdinand que le vieil empereur François-Joseph s’est laissé entraîner dans la guerre, aux côtés de l’Allemagne. Déchiré entre des nationalités différentes, des religions antagonistes, véritable tour de Babel linguistique, l’empire n’a pas supporté le choc. Cinq ans après Sarajevo, ce sont cinq pays nouveaux, fondés sur le principe des nationalités, qui remplacèrent la Double Monarchie. Jean-Paul Bled, qui est le meilleur spécialiste français de l’Autriche-Hongrie, retrace avec minutie l’agonie d’une monarchie qui n’a pas su s’adapter aux temps nouveaux en dépit des atouts non négligeables qu’elle détenait. Cette page capitale de l’histoire de l’Europe n’a jamais été racontée dans son ensemble.

    La gagnante est Maggie B. du Québec! Bravo!

     


    votre commentaire
  • Avent 13

    L'intimité des rois et des reines nous fascine, mais les historiens parlent surtout de leur vie amoureuse, sur laquelle les ragots colportés de génération en génération l'emportent souvent sur les preuves, mais rien ou presque, en général, sur leur vie intellectuelle, sur leurs lectures, sur leurs goûts personnels, sur leurs distractions, leurs manies, leurs habitudes. Ce sont pourtant ces passions-là qui nous en disent le plus sur eux et qui nous donnent le plus de clefs pour les comprendre. Pour peu que l'on se donne la peine de la trouver, la documentation disponible sur ce sujet est d'ailleurs abondante et fiable. Si tout le monde a entendu parler de la marotte de Louis XVI pour la serrurerie, qui sait que Louis XIII a été un compositeur de musique et un graphiste hors de pair, que Pierre le Grand aimait à « collectionner » les êtres difformes et les monstres (il les recherchait dans toute l'Europe), que l'impératrice Joséphine avait une connaissance érudite de la botanique et de la zoologie de ses Antilles natales, que Napoléon III a été un historien et archéologue de valeur, que Victoria d'Angleterre a rassemblé autour d'elle des dizaines d'animaux familiers et qu'elle n'hésitait pas à leur faire ériger de magnifiques monuments funéraires lorsqu'ils mouraient ? Etc, etc. Cette très originale investigation, menée et racontée par une jeune historienne qui porte un oeil absolument neuf sur la vie des grandes femmes et des grands hommes, conduit le lecteur de surprise en surprise, elle le passionne et lui donne à réfléchir. N'avons-nous pas là les trois éléments qui font un bon livre d'histoire ?

    C'est Geneviève de Nantes qui aura le plaisir de recevoir ce livre. Bravo!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique