• Tristesse

    Tristesse

    COMMUNIQUE DE LA COUR GRAND-DUCALE

    Leurs Altesses Royales le Grand-Duc et la Grande-Duchesse ont le regret d’annoncer que le Prince Louis et la Princesse Tessy ont décidé de divorcer. Dans ces circonstances douloureuses, ils comptent sur la compréhension de tous pour respecter la sphère privée du couple et de leurs enfants.

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Janvier à 09:04

    un jeune couple sympathique mais avec sans doute des fêlures pour avoir eu un enfant très jeune sans avoir chacun trouvé sa voie, la princesse Tessy a été bien accueilli par la famille grand ducale et son titre de princesse en est la preuve, mais elle a repris des études brillantes en Angleterre et le Prince Louis a toujours eu des difficultés causées par sa dyslexie il n'a sans doute pas pu suivre cette évolution, je pense qu'effectivement un divorce est un constat d'échecs mais mieux vaut un bon divorce qu'un mariage dans les cris et les scènes pour les enfants que leurs chemins se séparent pour que chacun trouve sa voie et le bonheur.

    2
    Samedi 21 Janvier à 15:32

    Mamie Françoise : je peux comprendre la reprise des étude de la princesse Tessy, les problèmes dyslexiques du prince Louis... Mais bon sans, ça ne fait pas un 'divorce'..
    En cela, je veux dire que la Princesse avait justement, de part les avantages et devoirs de sa fonction, une manière  de faire épanouir son savoir, d'en apprécier la valeur et d'y faire écho... Le prince avait lui aussi sa 'marche de manœuvre pour s'épanouir.... La dyslexie n'est pas un  manque d'intelligence...

    lls se sont sans doute mariés trop jeunes, mais je pense plus (sans les connaitre, c'est juste mon expérience de la vie.....) qu'ils ont un problème de communication (et 'ça', c'est ce qu'il y a de pire dans un couple....)

    On dit souvent que les curés (étant célibataires et supposés être vierge / puceau) n'obt pas de conseils à donner aux futurs mariés...

    Et pourtant ! Le prêtre de notre mariage nous a fait une seule recommandation 'matrimoniale' !

    Celle de prendre : 1 heure à 2 heures par semaine, pour faire le point en tête à tête avec son conjoint !
    Sans enfant au milieu, sans téléphone, sans TV, sans rien que de se retrouver l'un  avec l'autre pour parler... de la semaine !
    Et ce tête à tête va permettre de pouvoir dire à l'autre tout ce qu'on n'a pas pu dire sur le moment (par exemple) :
    - merci d’être passé à la poste récupéré le colis
    - merci d'avoir eu la bonne idée de prendre le pain
    - merci de ton petit bisou au moment 'x', parce que je j’étais pas bien et que ça m'a remis de l'énergie
    - merci d'avoir pris le relais sur telle chose....
    - etc....

    Mais aussi :
    - je me suis sentie (fatiguée/humiliée/incomprise) quand ....... tu as ou quand il s'est passé cela...

    le fait de désamorcer les choses permets de ne pas faire boule de neige..... parce qu'il va y avoir une vraie et saine conversation....

    exemple vécue (le soir):
    - moi : j'étais fatiguée de ma journée, notre fils était surexcité de sa journée d'école, entre le travail de buanderie + le repas à préparer, j'aurais aimé que tu m'aides au moins pour les devoirs de notre fils et m'aider à la calmer.....
    - lui : je comprends bien, je suis aussi rentré tard, j'ai du m'occuper de la chaudière, monter les courses (que tu as, certes, faites) à la maison et je n'ai pas osé m'occuper des devoirs parce que tu en es plus capable que moi ! Pourquoi ne m'as tu pas laissé le repas à préparer ?

    Voilà, c'est, la gestion du quotidien bienveillant qui permet de dire tout de suite (ou dans la semaine) ce qui chagrine, embête, afin de garder toujours le bon lien....

    Et mon curé l'a dit : tout seul, sans aucun perturbateur externe ! (enfants, tv, musique, faire la cuisine, les enfants, etc..... Juste un vrai tête à tête où l'on se relaxe et dit les choses)


    Et je dois avouer que dès que l'on perd ce rythme de tête à tête, la communication se perd...

    3
    Mardi 24 Janvier à 12:47

    Dommage, triste nouvelle, car ce jeune couple semblait bien en harmonie, même si l'écart d'intelligence entre les deux était flagrant. Tessy refera sa vie avec un partenaire à sa hauteur. J'ai toujours été étonnée de la voir épouser ce jeune homme à la personnalité peu affirmée, fût-il d'un bon milieu...

    Mamie Françoise et Criliguria, merci pour vos intéressantes analyses.

    4
    Mardi 24 Janvier à 18:30

    Criliguria, merci pour votre analyse pleine de bon sens! Dès le retour de mon mari de son travail meme à une heure tardive, nous nous asseyons toujours pour échanger nos petits mots ou nos soucis journaliers avant de diner! En cas de divorce, je pense que ce n'est pas une question de maturité, mais une question d'intelligence et d'entente amoureuse. Chacun de nous doit accepter les défauts de l'autre et ses faiblesses à condition que nous nous sentons ensemble heureux! Il y a des couples immatures durant toute la vie ou des couples d'intellectuels divorçant plus ou moins vite !!!

    De toutes façons, nous ne savons presque rien sur les problèmes de couple entre Louis et Tessy !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter